MES ASTUCES « HEALTHY »

Je déteste ce mot « healthy« , je le trouve tellement kitch mais je ne vois pas par quoi le remplacer ! Je ne suis TRÈS CLAIREMENT pas une grande sportive, j’adore manger et j’adore profiter des plaisirs de la vie en général (à bat la frustration et la culpabilité!!). J’ai longtemps jonglé entre les principes mentaux, dogmes et excès (hyper contrôle à laisser-aller complet!). Aujourd’hui, j’écoute mon corps, je lui fais confiance tout en me faisant plaisir (et parfois je me rappelle à l’ordre, parce que les petits kinder en fin de repas, on s’y habitue vite!).

Pour cela, je te présente mes petites astuces (aujourd’hui devenues des habitudes) pas trop contraignantes qui me permettent d’avoir un corps pas trop graisseux, et surtout plein d’énergie et en bonne santé !

 

MANGER, BOIRE ET … JEÛNER !

  • LA FAIM

J’essaye d‘écouter au maximum les sensations physiques de mon corps. Autrement dit, pour savoir quand manger, quoi manger et quelles quantités, je me concentre simplement sur les besoins énergétiques de mon corps.

Ça parait très bête, mais on a tendance à manger parce qu’il est l’heure, par convention sociale ou par peur d’avoir faim. Quelle bêtise ! Le corps sait mieux que personne ce dont il a besoin, que ce soit en terme de quoi, quand et combien. J’essaye donc d’avoir véritablement faim avant chaque repas (et non pas envie de manger) ! Pas toujours facile, surtout quand nous sommes fatigués, le corps cherche de l’énergie par… la bouffe (et encore mieux, le sucre, le gras) ! La méthode du Dr Zermati m’a beaucoup aidé à ce sujet d’ailleurs!

Il est important du coup de manger en conscience, en étant pleinement présent à ce que l’on fait (j’ai pas dit que j’y arrivais toujours… mais j’essaye!), et interroger régulièrement sa faim au cours du repas (gourmandise, tu ne m’auras plus!). Pour ça j’ai un milliard de techniques : ne rien faire d’autre que de manger pendant son repas, bien mâcher, poser ses couverts entre chaque bouchée, ne prendre des petites bouchées et gorgées, manger doucement afin de prendre le temps de savourer… 

  • LE JEÛNE

A ce titre, je ne mange plus rien le matin. Je n’ai pas faim, donc je ne mange pas (GENRE LE BON SENS LE PLUS BASIQUE QU’IL SOIT QU’ON OUBLIE A CAUSE DES PRINCIPES A LA CON). J’ai longtemps été à la quête du parfait petit déj, pas trop sucré (pour éviter l’hypoglycémie de 10h), mais pas trop carné non plus… Je me suis rendue compte finalement que moins je mangeais le matin, mieux je me portais !

Pour ceux qui ne mangent pas le matin, sachez que vous pratiquez (peut-être sans le savoir) le jeûne intermittent (quoi-t-est-ce?) (et parce qu’on aime bien mettre des noms sur des choses pour en faire des concepts). Cela consiste à ne plus manger d’une durée de 14h et 16h par jour, ce qui finalement revient à sauter son repas du matin, et de ne manger qu’entre 12h et 20h. C’est très bon pour le corps, car ça permet au système digestif de se reposer, et d’utiliser ainsi cette énergie (d’habitude utilisée pour la digestion) pour régénérer ses cellules ! Je me sens également plus concentrée, plus présente, et je n’ai plus cette mégafringale-perte-d’énergie à 10-11h ! (et si c’est le cas, bah mange une pomme).

  • JUS DETOX

kaboompics_Closeup of lemon and mint with water

Je bois un jus détox par jour : jus de citron, sobacha ou encore thé vert à la menthe sont mes préférés! Le mieux est de le faire le matin agen (je vous dis la théorie, mais moi en pratique je suis une droguée de café au réveil), ou sinon le soir, ou avant un repas ! Pourquoi? Une meilleure digestion, un ventre plat, on aide son corps à éliminer les toxines…

En ce moment j’utilise du jus de citron (j’en profite pour utiliser la pulpe pour nettoyer mon aimant Energetix qui a tendance à s’oxyder)

  • LÉGUMES UN JOUR, LÉGUMES TOUJOURS

Je mange des légumes cuits et/ou crudités à chaque repas (en tout cas quand je peux) ! Une petite portion. Elle permet une meilleure assimilation des aliments. Tout comme les fruits, je m’efforce d’en manger plusieurs par jour.

kaboompics_Artichokes vegetables at the Boqueria in Barcelona, Spain.jpg

Je mets de l’oignon, de l’ail, du citron, du gingembre et du curcuma absolument partout !! J’essaye d’épicer mes plats au maximum afin de moins les saler, en plus elles sont bourrées de bienfaits pour la santé !

 

BOUGE TON BOULE QUI CHAMBOULE

A l’état naturel, le corps est fait pour être en mouvement. Nous ne sommes pas fait pour être assis toute la journée à un bureau. J’essaye donc d’être en mouvement ou debout le plus possible. Et de toute façon, le résultat est assez simple (même si je ne me l’avoue que difficilement car j’adore rester à glander au fond de mon lit), quand je ne bouge pas/ne sort pas, et ce pendant plusieurs jours… je déprime.

Alors il ne s’agit pas ici de faire 1h de sport intense chaque jour à la salle (la vie est déjà assez dure comme ça, ne vous infligez pas ça pas bande de fous!), même si ça fait toujours du bien de décrasser la machine 😉 (pensez-y, le sport de chambre peut bien faire la job aussi!!).

En théorie, on dit qu’il est bien de marcher au moins 45 min-1h30 par jour, ou de viser les 10 000 pas. Moi, j’intègre plutôt le mouvement à mon quotidien : faire le ménage, sortir se promener, choisir les escaliers, faire des squats pendant que je me brosse les dents, rentrer le ventre toute la journée, se tenir bien droite et respirer profondément, favoriser la marche aux moyens de transports, se garer plus de l’endroit où l’on doit se rendre… Mais maintenant que j’ai abandonné les métiers de bureau, je n’ai plus trop à m’en faire, et j’ai clairement l’impression de revivre!

Tous les matins je pratique une petite routine étirements et respiration. Au réveil, je pratique une mini-méditation, accompagnée d’une respiration profonde et d’un ancrage profond dans le sol, pour bien commencer la journée en conscience et centrée.

J’adore les conseils que Valérie Orsoni prodigue en matière d’exercices physiques et d’hygiène de vie (I LOVE YOU VALERIIIIE). Et il m’arrive quand la motivation est au rendez-vous, juste avant de prendre ma douche, de faire des petits exercices d’abdominaux (planche et ses variantes 2 min, et des crunches inversés).

(ATTENTION GROS CLICHE!) Il m’arrive parfois de faire un peu de yoga, le matin ou le soir, ça dépend. Le matin en pratiquant la Salutation au soleil pour réveiller mon corps en douceur. Juste avant la douche, après le réveil (pour ne pas avoir le temps de tergiverser avec mon esprit qui me rappelle régulièrement que je n’aime pas le sport en plus d’être une feignasse), et d’être bien fraîche et réveillée après la douche!
Mais ces derniers temps, j’en ressens de plus en plus le besoin d’en faire le soir. Grâce aux respirations profondes, cela soulage grandement mes tensions dans le dos qui ne me lâchent pas!!

 

TIENS-TOI DROITE, ET RESPIRE PROFONDÉMENT

La dernière chose que j’ai mis en place très récemment (et qui est très bizarre quand on y réfléchit), c’est que à chaque fois que je suis en société et qu’une pause clope s’impose (je ne fume pas donc j’occupe le temps comme je peux), je pratique des techniques de respiration profonde.

La respiration profonde, c’est respirer par le ventre, le diaphragme souple : inspirer fait gonfler le ventre en se remplissant d’air, puis expirer en rentrant le plus possible le ventre et donc en contractant les abdos. Ce qu’il faut faire quand on fait du Pilates ou des abdos mesdames (et messieurs?) oui oui ! Quand on pratique des exercices d’abdos on a tendance à les pousser vers l’extérieur. C’est non seulement moche (effet ventre bombé), mais en plus dangereux (croyez moi afin de ne pas avoir à taper « descente d’organes » dans google image… vous allez vous faire peur).

Pourquoi? Pour un milliard de raison ! Cela favorise le ventre plat, ça détend mais surtout, l’oxygène est de l’énergie pour notre corps (c’est aussi pour ça que le sport nous redonne une énergie incroyable!). L’oxygène redémarre la machine.

 

ET TA PEAU TU Y PENSES?

J’ai toujours été PAAAASSIONNNEEE par le corps humain, mais depuis que je suis en formation dans l’esthétique et le bien-être, j’en apprends encore plus et je suis en pleine jouissance !

J’ai donc découvert depuis peu l’existence de la (ô précieuse) lymphe qui draine les déchets, et qui agit sur la rétention d’eau (cellulite aqueuse aur’voooaaarinnn), et bien d’autres. Le drainage lymphatique n’étant pas une pratique FACILE à faire sur soi, je pratique « quotidiennement » juste avant ma douche le brossage à sec qui permet également de stimuler la lymphe. Il a aussi un petit effet gommant sur la peau non négligeable la laissant toute douce!! A pratiquer sur tout le corps, il y a tout de même une technique spéciale à respecter : mouvement circulaires, toujours en direction du coeur, et vers les ganglions pour une bonne évacuation des déchets. Si la lymphe est bien stimulée et redirigée vers les ganglions, on le sent sur le transit’ intestinal les gars!

 

LE CORPS TOUT CA C’EST BIEN… MAIS POUR TON ESPRIT TU FAIS QUOI?

Avec le culte de la forme, on en oublie souvent le fond! Au même titre qu’on prend soin de son corps, il me semble PRIMORDIAL de prendre soin de sa tête. « L’esprit domine le corps ».

Le gros cliché de la méditation existe aussi chez moi. Je préfère parler de présence, et de conscience de soi. Parce que méditer en vrai, j’y arrive pas, ça me gonfle, et le yoga fait très bien le boulot quand il s’agit de se déconnecter plus de 5 minutes.

Cependant, le matin, je me réveille en pratiquant une très courte méditation afin de m’ancrer dans le sol, et de démarrer la journée en pleine conscience, rassembler mon énergie pour l’utiliser de manière créatrive et positive. La visualisation est un outil puissant, pour se conditionner à être / créer quelque chose que l’on désire réellement. Je m’amuse aussi parfois à bien faire les choses à travers mes 5 sens (« en pleine conscience »), et non pas dans ma tête, à réfléchir à pleins d’autres choses en même temps. Sentir l’eau de la douche, la chaleur, me… je pratique tout ça en pleine conscience, en faisant une chose à la fois. Mais pour cela, je m’ancré le matin, dans le sol, à travers cette courte méditation, quelques étirements et une respiration profonde.

La journée, j’essaye de régulièrement prendre un temps pour me poser, me déconnecter de la vie, de ce qui s’y passe, débrancher mon cerveau, un très court instant.

Et le soir, je me recentre. Surtout quand je me sens sur les nerfs, surexcitée, stressée, avec milles idées en tête. Étant de plus en plus perméable, j’utilise le yoga pour me recentrer. Ce que je suis, ce qui m’appartient ce qui ne m’appartient pas. Ce que dit mon corps…

 

Forcément, je suis humaine donc il y a des fois où j’ai la flemme, et où je m’autorise à ne pas le faire QUOTIDIENNEMENT, pour pas que ça devienne corvéable et détestable. Parce qu’on est humain, et que l’humain est imparfait !

Et vous, quelles sont vos habitudes pour rester en bonne santé?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.